conferences-mobile.php

CONFERENCES

Les RENCONTRE ANTARIUS en présence de Philippe Prost, Grand Prix National de l'Architecture 2022.

Séminaire de sensibilisation aux enjeux du bassin minier, Patrimoine mondial de l'Unesco. Enjeux et interactions avec nos missions au quotidien. Le Bassin Minier du Nord-Pas de Calais fait partie depuis 2012, du millier de biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de |'UNESCO, au côté de "merveilles du monde" aussi prestigieuses que les Pyramides d'Égypte, ou la Grande Muraille de Chine. En France, il côtoie 42 autres sites remarquables. Trésor de l'humanité, le Bassin minier a été distingué au titre de "paysage culturel", "œuvre conjuguée de l'homme et de la nature" selon les termes de la Convention du patrimoine mondial. termes de la Convention du patrimoine mondial.

Conférence citoyenne. Bilan de la conférence citoyenne préalable au lancement de la procédure de révision visant à l’adoption d’un plan local d’urbanisme bioclimatique de la ville de Paris.

"Irrigations…" table ronde animée par Clémentine Vidal-Naquet (Univ. Picardie), Jean Rouaud (écrivain), Kris (auteur de BD), Henri Colomer (réalisateur), Philippe Prost (architecte de l'Anneau de la Mémoire, Notre-Dame de Lorette). De quelle manière l'Histoire de la Grande Guerre a-t-elle inspiré leur œuvre ?

Visite de l’Hospice Saint-Charles, monument historique classé, par Pierre-Yves Dumoulin, maire de Rosny-sur-Seine, président du CAUE 78. Conférence suivie d’un débat « L’ARCHITECTURE OU L’ART DE TRANSFORMER LE RÉEL » par Philippe Prost, architecte-urbaniste, enseignant à l’ENSA Paris-Belleville.

Dans sa catégorie définie par le Centre du patrimoine mondial comme « paysage culturel évolutif vivant », le Bassin minier est« l'oeuvre combinée de l'Homme et de la nature» et sa trajectoire lui permet de concilier de manière transversale Les enjeux du développement durable et de la préservation du patrimoine. Depuis 2012, la prise en compte de L'inscription du Bassin minier du Nord-Pas de Calais sur la Liste du patrimoine mondial dans Les stratégies d'aménagement et de développement est en effet venue amplifier la trajectoire globale du Bassin minier vers sa transition environnementale, culturelle, économique et sociale, ce qui contribue fortement au rayonnement européen et international du territoire. L'approche en trajectoire permet de tracer une dynamique de transition qui démarre par la question : d'où venons-nous ? Quelles sont nos ressources de départ ? De quel capital humain, urbain et social disposons­ nous ? Que nous apprennent les quartiers miniers, Leurs formes architecturales et urbanistiques. Leurs histoire ancienne et récente, marquée par des ruptures brutales économiques et sociales, à propos des enjeux contemporains liés à La transition ? Entre identité et stigmate, quel fossé entre Le regard porté sur les cités minières par les habitants et la perception de celui-ci par Les personnes extérieures ?

Découverte de la citadelle d'Ajaccio avec Philippe Prost puis conférence au musée Fesch. Workshop «Reconversion de la Citadelle de la ville d’Ajaccio». Favoriser l’émergence de nouveaux regards sur la ville, la Citadelle et ses liens avec le territoire. Révéler le rapport à l’existant. Propriété depuis peu de la ville d’Ajaccio, la Citadelle qui était fermée au public était réservée au Ministère des Armées. Certains bâtiments font l’objet d’une protection au titre des Monuments Historiques depuis 2017. Cette acquisition va permettre à la ville d’Ajaccio de réaliser un aménagement en vue de la valorisation de l’ancien site militaire par la création de logements, d'équipement publics, de commerces et hôtels. Le site, avec quelques 2,5 hectares constitués de fortifications, avec fossés, escarpes et contre escarpes, de bâtiments de nature et d’intérêt divers vient d’ouvrir au public après avoir été sécurisé. Actuellement, diverses activités artistiques permettent d’investiguer les lieux et de tester leur potentialité.

Interview filmée de Philippe Prost

Building a Dancehouse : What does define spaces ? Design, content, sustainability

Les nouveaux territoires : La cité des Electriciens : projet pilote pour des enjeux régionaux

À Paris-Saclay, comment construire le patrimoine architectural du 21ème siècle

Œuvrer à la vitalité des territoires par les sites de mémoire : Comment concilier développement touristique et génie du lieu ?

Ring der Erinnerung: Mahnmal in Ablain St Nazaire : Remise du label « ICONIC AWARD 2015 Best of Best » La remise des prix pour les Iconic Awards 2015 a eu lieu ce lundi à la Pinakothek Der Modern à Munich. L’une des particularités de ce prix tient en sa dimension internationale. Les lauréats, qu’ils soient architectes, designers ou fabricants, sont venus de tous horizons et de nombreux pays pour recevoir leur trophée au cours de la soirée. Franck Vialet était sur place pour recevoir le label « Best of Best » attribué au projet Silos 13. Il a retrouvé sur place Philippe Prost et Catherine Seyler qui ont reçu le même prix.

Débat citoyen du 19 novembre 2015 - deuxième partie : Lucas Monsaingeon. "L'anneau de la mémoire", Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette,Atelier d'architecture Philippe Prost.

Dans le cadre de son Colloque annuel, BigMat International a dévoilé le palmarès du BigMat International Architecture Award. Une manifestation qui se tient désormais tous les deux ans et qui a pour vocation de récompenser l’excellence architecturale tout en favorisant le dialogue entre les différents acteurs de l’acte de construire. "Une passerelle ambitieuse pour rapprocher le monde de l’architecture et celui du négoce au profit d’une construction de qualité.", explique Claude Coutant, présidente de BigMat International. La cérémonie s'est tenue le 20 novembre au sein de BOLLE Festsäle, à Berlin, en Allemagne, en présence des 18 équipes finalistes en lice pour le prix, les membres du jury international et les adhérents du groupement BigMat.

L'anneau de la Mémoire, Pas de création sans mémoire

Intervention de Philippe Prost sur le Mémorial international Notre Dame de Lorette, Discussion animée par Frank Rambert

Philippe Prost, architecte du patrimoine, invité par Marie-Agnès Gilot, dans le cadre du séminaire d’initiation à la recherche.

Conserver c'est transformer

No creation without memory by Philippe Prost

"RECONVERTIR, RECYCLER, RECRÉER Des sites industriels et militaires entre conservation et transformation" Conférence donnée par Philippe Prost le vendredi 6 mai 2016 à 18h30 à la salle polyvalente de l'ALBA. Aujourd’hui la reconversion des friches industrielles et militaires offre de nouveaux champs d’expérimentation pour un développement durable des villes comme des territoires, tout comme la réutilisation des bâtiments s’inscrit désormais dans une approche environnementale de la construction. Qu’il s’agisse de matériaux, de bâtiments ou de friches, recycler est devenu le maître mot. Sur un plan théorique comme sur un plan pratique, les friches militaires et industrielles ouvrent un espace de réflexion, d’action et d’innovation permettant de faire rimer mémoire et contexte avec création.

Memoria, Pace e Architettura

Architectures filmées : figures d'architectes Le métier d'architecte dépend beaucoup du contexte dans lequel il s'exerce. La saison 2016 d'Architectures filmées se propose d'explorer plusieurs figures d'architectes dans des contextes différents, mais toujours difficiles. Chaque fois, la passion du métier essaiera pourtant de s'exprimer, entre recherche de liberté et contraintes. Sous forme de voyage dans le temps et dans l'espace, l'attention est portée sur les Etats-Unis des années 1940, l'Allemagne de la fin des années 1980 et Cuba dans les années 1961 à 2011. La figure de l'architecte - filiation, continuité ou rupture ? C'est la question de la table ronde associée à la programmation cinématographique, prenant notamment appui sur l'héritage de l'architecte Louis-Marie Cordonnier et son architecture au coeur de Lille, revisitée aujourd'hui.

Conversations, concerts, visites exclusives à l'enseigne du grand Titien animera l'été, pour découvrir le patrimoine architectural et paysager et artistique de Cadore

The form of the city is intimately related with democracy. This is the thesis of the Prize which, since 2000, has recognised and publicised the results of transformations and improvements in the public spaces of Europe. Cities are far from being idyllic paradises. Some of the most serious problems of today’s society are concentrated and expressed in their public spaces. Fortunately, however, Europe also offers many exemplary cases of improvement in its public spaces, which are sensitive to the context and respect the collective and social dimensions of urban life. From Glasgow to Istanbul, from Lisbon to Bucharest, and over the fourteen years of its eight awards, the European Prize for Urban Public Space has become a privileged observatory of European cities.

Réflexion et balades artistiques : Dimanche 10 juillet, la conférence inaugurale sera assurée par l'historienne Sylvie Barnay, qui se passionne pour la « modernité médiévale », mais aussi pour l'art contemporain. Elle a travaillé notamment sur l'oeuvre du plasticien d'origine arménienne Sarkis. Création et héritage, création et territoire : ce sera le thème de la journée du lundi 11 juillet, avec le musicologue Patrick Barbier, le clarinettiste Raphaël Sévère et Philippe Prost, l'architecte de l'Anneau de la mémoire de Notre Dame-de-Lorette, dans le Pas-de-Calais.

Week-end suspendu d’un paysage perché, Bordeaux (Re)centres. Présentation du projet de rénovation du centre ancien de manière décalée et participative avec les architectes urbanistes de AAPP, et les paysagistes de Friche & Cheap.

L'édition 2016 des journées européennes du patrimoine ont pour thème "Patrimoine et Citoyenneté". La Corse, respectueuse et empreinte de ses traditions, promet un week-end passionnant. A la découverte de l'héritage qui a façonné la Corse d'aujourd'hui. Une occasion privilégiée de plonger dans la culture "nustrale" de façon originale.

Table ronde introduite par une conférence de Monique Eleb. La mondialisation a confronté les architectes à de nouvelles problématiques propres à la métropole. Comment concilier global et local, l’urbain et l’habitat dans le projet métropolitain ? Avec Monique Eleb, Bernard Reichen, Omar Tijani, François Leclercq et Hicham Meftah.

Les 33èmes Journées européennes du Patrimoine ont cette année pour thème « Patrimoine et citoyenneté». Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’associe une nouvelle fois à cet événement et sera ouvert au public tout le week-end de 10h à 17h. Un site classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO Les guides conférencier.ère.s de l’école du Louvre proposeront des visites de découverte de l’architecture du bâtiment. Une exposition consacrée au « Palais d’Iéna en travaux » présentera les rénovations des bétons entreprises au CESE. Une maquette de l’ancien Musée des Travaux publics, prêtée par la Cité de l’architecture et du patrimoine, sera également exposée. Par ailleurs, une conférence de Joseph Abram, spécialiste de l’oeuvre d’Auguste Perret sera organisée le samedi 17 à 15h. Philippe Prost, architecte et professeur à l’Ecole d’Architecture ENSAPB animera également une conférence le lendemain sur le thème «Architecture et citoyenneté » à 15h.

L'anneau de la Mémoire, le mémorial international de Notre-dame-de-Lorette Journée Construction Acier 2016 - la grand-messe des amateurs d’acier L’édition 2016 de la Journée Construction Acier s’est déroulée le mardi 15 novembre à De Montil à Affligem. Organisateur de l’événement, Infosteel a une fois de plus réuni les plus importants acteurs du secteur, en proposant aux 550 participants de passionnantes conférences (Laurent Ney ! David Van Severen ! John Eyers !) et en dévoilant les noms des lauréats du Concours Construction Acier 2016. Aperçu de la journée.

Dans le cadre du cycle de conférences "Réutiliser l’architecture” : Deux tiers de la commande architecturale en France concernent aujourd'hui des bâtiments existants. Qu'il s'agisse d'opérations de réhabilitation, de reconversion, de mise à niveau, de normalisation ou plus simplement d'entretien, la quantité des interventions de l'architecte sur des édifices existants ne cesse d'augmenter depuis les années 1980. Cette tendance est accentuée plus récemment encore par l'attention portée aux conséquences durables des éventuelles destructions. Le cycle de conférences entend proposer la présentation de cas exemplaires et l'énoncé de méthodes spécifiques d'intervention dans une perspective internationale.

« Les Causeries du Cellier : Philippe Prost, portrait d’architecte » en partenariat avec la Maison de l’Architecture de Champagne-Ardenne, 9 mars 2017, Le Cellier, Reims

Le CAUE de la Vendée est heureux de recevoir Philippe PROST à l’abbaye de Maillezais à l’occasion des 40 ans de la loi sur l’architecture et des 700 ans de l’Evêché de Maillezais et de son abbaye, pour échanger avec nous sur le thème : “Pas de création sans mémoire“. Philippe PROST, a reçu l’équerre d’argent en 2014 pour “ l’anneau de la mémoire“ élevé sur le site de Notre Dame de Lorette (62) à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre. A l’inverse de certains architectes dont on reconnaît d’emblée la signature, il s’adapte à l’histoire et la géographie des lieux où il intervient : « Je m’immerge dans chaque lieu pour en comprendre l’esprit, afin de le réinterpréter, le transformer et en donner une lecture contemporaine». Il signe entre autre les restaurations de la citadelle de Belle ile en mer et de l’hôtel de la Monnaie de Paris. Ancien élève de l’école de Chaillot, il y est invité en 2015 pour une leçon inaugurale sur la relation entre histoire et création. Enseignant à l’école d’architecture de Paris Belleville, également chercheur, Il a publié de nombreux articles et ouvrages, notamment sur l’architecture militaire dont “Vauban, le style de l’intelligence“, récompensé par le Prix du livre d’architecture de l’Académie d’architecture en 2008.

Etudes d'évaluation de la citadelle de Lille - PATRIMOINE / NATURE / USAGES

En ouverture des 35e Journées européennes du patrimoine des 15 et 16 septembre 2018 à l’occasion desquelles le bâtiment sera ouvert à la visite, le CAUE de Maine-et-Loire fête les 80 ans de la C.F.A. (Compagnie Française d’Aviation) le vendredi 14 septembre et vous propose plusieurs temps forts pour marquer cet évènement : visite rétrospective de la C.F.A. à la M.A.T.P., visite des opérations du plateau de la Mayenne, visite surprise des coulisses du bâtiment… Auteur de l’Anneau de la mémoire de Notre-Dame-de-Lorette, de la rénovation de la Monnaie de Paris ou de la Cité des Electriciens à Bruay-en-Bussière pour ne citer que quelques-unes de ses oeuvres, l’architecte Philippe PROST nous fera l’honneur de sa présence le vendredi 14 septembre à l’occasion d’une conférence autour de son travail sur la mémoire et la création architecturale.

Tables rondes autour de plusieurs professionnels et élus qui débattront de la préservation et la gestion des biens Unesco PRÉSERVER LES TRACES DU PASSÉ Présentation de la problématique Le besoin de préserver un « patrimoine mondial » La genèse du droit international sur les monuments et sites LA GESTION D’UN BIEN, DÉMARCHE PLURIELLE QUI OBLIGE À UNE CONSCIENCE COLLECTIVE Le rôle des différents intervenants dans la préservation du « patrimoine mondial » et l’importance de développer une conscience collective. PRÉSERVER L’ESPRIT DU LIEU Exemples de reconversion dans des biens UNESCO Le message immatériel des biens matériels dans l’héritage d’une ville La mise en oeuvre des matériaux QUELS ÉLÉMENTS DE PATRIMOINE PRÉSERVER ET QUELLE GESTION POUR QUEL BIEN ? Le Patrimoine de part et d’autre des frontières : quelles « Images » préserver ? Suite à la loi LCAP, quelle latitude de gestion possible en relation avec l’État ? La question de l’élaboration « conjointe » des plans de gestion avec l’État

L'anneau de la Mémoire, le mémorial international de Notre-dame-de-Lorette

L'anneau de la Mémoire, le mémorial international de Notre-dame-de-Lorette

À travers près de deux cents oeuvres et documents exceptionnels, l'exposition Dessiner pour bâtir. Le métier d'architecte au XVIIe siècle explore les enjeux sociaux, culturels et artistiques de l'affirmation de l'architecte moderne en France, depuis le temps de Henri IV jusqu'à celui de Louis XIV. Qui se dit architecte et comment le devient-on ? La question du statut, de la position sociale et de la culture des maîtres d'oeuvre est essentielle, en ce siècle qui voit les débuts de l'enseignement académique de l'architecture et la constitution de véritables carrières pour les architectes praticiens. Comment le projet d'un édifice est-il conçu ? Les dessins, depuis la première esquisse jusqu'aux belles feuilles de présentation, sont le moyen d'expression privilégié des architectes et leur examen révèle non seulement l'évolution des pratiques graphiques au cours du siècle, mais aussi la diversité des personnalités artistiques de leurs auteurs.

Présentation de l’Anneau de la Mémoire, Mémorial International de Notre-Dame-de-lorette

Le séminaire est organisé par l’association Avenir Radieux. Il est encadré par les architectes Stefano Moor, Bernard Quirot et Emilien Robin. Il accueille en résidence de jeunes architectes dont la volonté est de réfléchir aux problématiques d’un village patrimonial tel que Pesmes. En parallèle, l’association s’efforce de proposer chaque année, un cycle de conférences publiques à la Maison pour Tous. D’autres événements : exposition, cinéma de plein air, concerts... viennent compléter le programme de ces deux semaines. Une restitution des travaux des étudiants est organisée le samedi 21 juillet, sous forme de débat public, en présence des élus et des habitants.

Invité par l'institut français de Budapest en Hongrie, Philippe Prost a tenu une conférence et participé à un workshop avec les élèves de la Faculté d'architecture de l'Université technique de Budapest

1Ere Journée Nationale du Collège des Monuments Historiques, au Couvent des Jacobins à Rennes. Intervention de Philippe Prost : Métamorphose.

Visite guidée par Philippe Prost

Le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes Occitanie organise les Rendez-Vous d'Architecture d’Hiver à l’Arche Marengo (Médiathèque) de Toulouse. Cette année sera consacrée au thème des « Transformations ». Nous souhaitons présenter des architectes, urbanistes, paysagistes qui interviennent régulièrement dans le domaine de la rénovation, de la mise en valeur du patrimoine et qui à travers leurs réalisations ou projets témoignent de la vitalité et de la qualité de l’architecture contemporaine.Conférence de Philippe Prost, architecte et urbaniste / Table-ronde avec la participation de Philippe Prost, des spécialistes et des élus, sur le patrimoine et la création architecturale / Regards croisés de deux agences investies dans les territoires ruraux / Table-ronde avec des acteurs de la transformation rurale.

Table ronde Introduite et présidée par : Philippe BELAVAL, Président du Centre des Monuments nationaux. Avec : Elizabeth DE PORT ZAMPAR C, Architecteurbaniste, architecte du Musée de la romanité; Beth GALI, Architecte-paysagiste; Yves NACHER, Architecte DPLG, Directeur du Forum d’urbanisme et d’architecture de la Ville de Nice; Philippe PROST, Architecte DPLG; Marie-Pierre SICARD-DESNUELLE, Adjointe à la Maire d’Aix-en-Provence chargée du patrimoine.

« Les lieux dont on se souvient et les lieux qu’on anticipe, s’enchevêtrent dans le laps du temps présent. Mémoire et anticipation constituent en effet la perspective réelle de l’espace et lui donne une profondeur ». Aldo Van Eyck

Exposition : « Premio Gubbio 2018 : évolution et continuité » – ENSA Paris-Belleville – 25 mars au 19 avril 2019. Cette exposition sera accompagnée par la conférence « S’approcher au plus près des choses », qui se tiendra à l’ENSA Paris-Belleville le 4 avril 2019, de 18h30 à 21h00, dans l’Amphithéâtre Bernard Huet. Julien Boidot, François Brugel, Philippe Prost, Bernard Quirot et Simon Teyssou interviendrons en cette occasion en tant que participants au prix. Nicola Russi, architecte, membre du Conseil Directif de l’ANCSA et responsable du Premio Gubbio 2018, présentera, en introduction, la démarche de l’association et les objectifs du prix.

Pour quelles raisons restaure-t-on telle oeuvre ou tel monument plutôt que tel autre ? Comment restaure-t-on un patrimoine naturel ? Quelles sont les conséquences de la transformation d’un site industriel en site artistique ? Comment utiliser de nos jours des techniques de restauration et de conservation révolues ? Peut-on inventer de nouvelles manières de faire en s’inspirant du « patrimoine » ? Peut-on parler de « restauration » lorsqu’on « répare » le corps humain ? La région du Nord-Pas de Calais est l’une des plus représentatives de la restauration et de la transformation de patrimoines industriels, artistiques et naturels. Le colloque organisé les 16 et 17 mai prochains à l’université d’Artois, en amphithéâtre Jacques Sys, a pour ambition de montrer que la « conservation » du patrimoine n’est pas une sanctuarisation mais une dynamique, tournée autant vers un passé idéal que vers un futur.

La 3e édition du forum Toulouse Patrimoine d’Avenir a réuni à nouveau tous les passionnés et curieux du patrimoine, invités à participer aux conférences, table-rondes et ateliers sur la valorisation du patrimoine de la ville. Témoignage de Philippe Prost, invité d’honneur : architecte et urbaniste, professeur à l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville raconte la rencontre entre patrimoine et création contemporaine.

Mission du Bassin Minier, par Lucas Monsaingeon

Dialogue sur le Grand Paris

MétaLmorphose

Dialogue entre Bérénice Gaussuin et Philippe Prost dans le cadre des Dialogues du Grand Paris (Séminaire Paris Grand Paris) à l'ENSA Paris Val-de-Seine. comprendre pourquoi la cathédrale Notre Dame est devenue aussi importante dans le coeur des Français ? Que représente-t-elle ? Face à la polémique de la reconstruction de ND, ne serait-il pas intéressant de faire une comparaison avec la reconstruction de la flèche de la basilique Saint-Denis ? Au-delà de Notre Dame et de sa reconstruction, il est important de s’interroger sur l’histoire et les patrimoines dans le devenir du Grand Paris, ainsi que dans le cadre des JO. En quoi le patrimoine garde un sens aujourd’hui face à la machine mise en oeuvre par les politiques et les lobbys de la promotion immobilière ?

Philippe Prost compte à son actif des réalisations notoires, dont le Lycée Poquelin à Saint-Germain-en-Laye (2018), la Monnaie de Paris (2017), ainsi que la Cité des Électriciens (2016) et l’Anneau de la mémoire (2014) dans le Pas-de-Calais. Bien qu’intervenant fréquemment en contexte patrimonial, la pratique de Philippe Prost reste tournée vers l’avenir, jonglant habilement entre passé, présent et futur. Le vernissage de l’exposition de monsieur Prost aura ensuite lieu, dès 18h00, à la salle Jean-Marie Roy de l’École d’architecture de l’Université Laval (1 Côte de la fabrique, Vieux-Québec). Une présentation de l’École d’architecture de l’Université Laval, en collaboration avec le Musée de la civilisation. »

A quels espaces distinctifs appartiennent aujourd’hui les cathédrales et les grands monuments dont les figures ont longtemps témoigné de leur rapport déterminant à de vastes et singuliers paysages ? Que préserver de leur signification au sein de nos échelles urbaines et territoires d’aménagement pour qu’elles offrent encore leurs repères et leurs valeurs aux populations qui veulent les partager ? Quelles problématiques sollicitent aujourd’hui ces ensembles patrimoniaux quand ils sont confrontés aux impératifs du développement et de la dialectique récurrente entre tradition et modernité ?

Depuis 2017 l'événement The village réunit les grands décideurs en Haute-Garonne, à Saint-Bertrand-de-Comminges afin de réfléchir et d'échanger sur l'avenir. L'objectif? Dessiner un futur meilleur, inclusif et responsable. Rdv les 28 et 29 août. Il y a maintenant quatre ans, le média La tribune lançait The village. Ce rendez-vous convie chaque année des décideurs de tous horizons sur le site médiéval de Saint-Bertrand avec un objectif commun et ambitieux : changer le monde ! Lieu d'échanges et de discussion, The village vise à faire émerger des solutions ouvrant sur un futur qui place le citoyen au coeur des enjeux.

Faire du patrimoine un vecteur de renouvellement urbain, au service de dynamiques culturelle, paysagère, économique et sociale : c’est le défi lancé par de nombreux territoires, riches d’expérimentations et d’innovations en Hauts-de-France et au-delà. Quelles sont ces voies du renouvellement territorial à partir du patrimoine et du paysage, qui donnent de l’attractivité et de l’urbanité aux lieux ? qui enrichissent la qualité d’usages et intensifient les pratiques collectives ? qui rendent fiers les habitants et font revenir les chalands et les touristes ?

Conférence citoyenne préalable au lancement de la procédure de révision visant à l’adoption d’un plan local d’urbanisme bioclimatique de la ville de paris Conférence de citoyens sur le PLU. Intervenants experts indépendants : Philippe PROST, architecte. Frédéric DELHOMMEAU – Directeur habitat et rénovation – Agence parisienne du climat.

De la transformation de la citadelle Vauban à Belle-Île-en-Mer en 1991, au réaménagement du Port Vauban à Antibes aujourd’hui, Philippe Prost est devenu spécialiste des architectures de guerre et de la mutation des espaces. Architecte-urbaniste, diplômé de l’Ecole de Chaillot et professeur à l’ENSA Paris-Belleville, président du jury du Prix Architecture espaces Bretagne, cet expert nous parlera d’une architecture fonctionnelle basée sur l’économie de moyens et libérée des questions de style et de goût, qui constitue pour lui une source pour concevoir l’architecture contemporaine et accompagner de nouveaux usages pour ces bâtiments ancrés dans le territoire et l’histoire.

Patrimoine, Projets et tourisme dans la ville méditerranéenne. Thématique 3 : Le renouvellement urbain se caractérise souvent par un changement de paradigme économique et social, quelles en sont les conséquences socio-spatiales sur la ville existante ?

L’importance de coupler analyse anatomique, structurelle du bâtiment, étude historique, étude thermique et d’usages, pour identifier à la fois les potentiels et les limites de la transformation.

Mémoire vivante et projet d'art ouvert, Philippe Prost, architecte et urbaniste, professeur à l'ENSA-Paris Belleville

La Chaire « Acclimater les territoires post-miniers » est labellisée « Architecture et Innovation » par le Ministère de la Culture et animée par l'Ecole Supérieure d'Architecture et de Paysage de Lille (ENSAPL). Sa direction scientifique est assurée par Béatrice Mariolle (ENSAPL) et Daniela Poli (Università degli Studi di Firenze) et le comité de pilotage est composé de la Mission Bassin Minier, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région Hauts de France et de Maisons-et-Cités.

Le Trophée Béton Pro a pour objectif de récompenser des réalisations exemplaires en béton, construites en France au cours des cinq dernières années. Jeudi 21 octobre 2021 se tient la conférence de lancement de la 3e édition du Trophée Béton Pro qui s’intitule “L’architecture béton en héritage”. En présence des architectes : Isabelle Buzzo, Philippe Prost, Jean-Philippe Spinelli, Charles-Henri Tachon et Ingrid Taillandier. Organisée par les associations Bétocib et Cimbéton, sous le patronage du ministère de la Culture, cette distinction biennale a pour objectif de récompenser des réalisations exemplaires en béton, construites en France au cours des cinq dernières années.

Tous pour l’architecture ! : 5e biennale du Réseau des Maisons de l’Architecture. Conférence de Philippe Prost et Myrto Vitart : Regards croisés autour de la ré-appropriation de l’existant.